Méthode d'analyse

Dosage du SO2 par la méthode de Ripper

C'est une méthode très satisfaisante pour le dosage courant du dioxyde de soufre quand sa teneur est inférieure à 300 mg/l. Cependant elle n'est pas exempte de source d'erreur.

Principe :

Le SO2 ou dioxyde de soufre existe sous 2 formes : libre et combiné. La forme libre est dosé en milieu acide par titrage iodométrique direct et la forme combiné par la différence entre l’anhydride sulfureux total et l’anhydride sulfureux libre. Le SO2 combiné est hydrolysé en milieu alcalin.

Réactifs :

  • Iode bisublimée à 0,02 N
  • Thiosulfate de sodium Na2S2O3. Normadose à 0,1 N à diluer dans 1 l d’eau

  • Solution d'acide sulfurique au 1/3 V/V (attention mélange exothermique)

  • Iodure de potassium
  • Solution de soude à 1 M
  • Empois d'amidon à 1%

Mode opératoire pour la titration de la solution d'iode

  • verser 25 ml de la solution d'iode   dans un erlenmeyer de 250 ml
  • doser par la solution de thiosulfate de sodium jusqu’à décoloration, soit V ml le volume versé

Mode opératoire pour le dosage du SO2 libre

Dans un erlenmeyer de 250 ml, verser

  • 15 ml de vin ou de moût
  • 1 ml d'empois d'amidon
  • 3 ml environ d'acide sulfurique au 1/3 au dernier moment

Titrer à l'iode 0,02 N jusqu'à l'apparition d’une teinte bleu marron persistante 5 à 10 s, soit N ml versés.

Mode opératoire pour le dosage du SO2 total

  • Décombinaison du SO2

Dans un erlenmeyer de 250 ml, verser 15 ml de vin, 6 ml environ de NaOH 1M, boucher, agiter et attendre 10 mn. Ajouter 1 ml d'empois d'amidon et 2 ml d'acide sulfurique au 1/3. titrer par l'iode 0,02 N jusqu'à apparition d'une teinte bleu-marron persistante 5 à 10 s, soit N1 ml versés

  • Décombinaison totale du SO2

Dans le mélange précédent, ajouter 24 ml de NaOH,        Boucher, agiter, attendre 5 mn. Ajouter alors 1 ml empois d’amidon et 3 ml d'acide sulfurique au 1/3. Titrer par l’iode 0,02 N jusqu'à l'apparition d’une coloration violette persistante (quelques gouttes suffisent), soit N2ml, le volume versé

Résultats :

  • Titre de l'iode

[I2] =    [Na2S2O3] x V x 1/50 = 0.002 x V (mol/l)

  • Teneur en SO2

[SO2] libre mg/l  =  64,07  x  [I2] x N x 1000 / Vvin

soit dans ces conditions [SO2] libre mg/l  = 42.71 x N                

[SO2] total mg/l = 64,07  x  [I2] x (N1 + N2) x 1000 / Vvin

soit dans ces conditions [SO2] total mg/l  = 42.71 x (N1 + N2)

[SO2C] = [SO2T] - [SO2L]

Remarques:

  • Il est parfois nécessaire de doser le SO2 libre par l’iode N/100 pour avoir une évaluation plus précise.

  • Ces méthodes sont inadaptées au dosage du SO2 total du vin rouge, le virage de l’empois étant délicat à saisir
  • Les composés phénoliques du vin sont oxydés par l’iode. Pour connaître la quantité d’iode consommé pour la seule oxydation du SO2, il faut effectuer un premier dosage sur le vin tel quel et sur le même vin désulfité par addition de H2O2 (quelques gouttes suffisent).

haut de la page

retour à la liste

 
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn - Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com
 
creation site internet Saint Brieuc
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn
Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com