Les voyages d'étude

Le Chili viticole

drapeau Chili Contrairement à son voisin argentin, le Chili n´est pas un consommateur de vin et c’est donc très tôt, que les producteurs chiliens ont pris conscience de la nécessité d´orienter la production vers la qualité afin de voir s´ouvrir les marchés étrangers. 10ème producteur mondial, avec une surface de 110 000 ha, le Chili est aujourd´hui le troisième pays dont les vin sont importé aux Etats-Unis, derrière les productions italiennes et françaises. Et ceci n’est pas un mince exploit lorsque l´on sait que la production chilienne est inférieure à la production bordelaise !

Alors qu’Hernan Cortes ordonna dès 1524 la plantation de vigne au Mexique, le premier vin chilien fut élaboré 30 ans plus tard en 1555. Il faudra attendre 1850 pour voir l’introduction de variétés nobles. 20 années plus tard, la vinification moderne apparaît lorsque de riches propriétaires de la région de Santiago demande à des vignerons français, alors au chômage suite à la destruction des vignobles européens par le phylloxéra de cultiver des cépages nouvellement importés. Le 20ème siècle et les années 80 marquent le début des investissements de modernisation des technologies viticoles, de la réglementation, du développement de nouvelles zones de plantation et de l’adaptation de nouveaux cépages. Le vignoble s’étend sur 1155 km du Nord au Sud. Voici les principales régions productrices chiliennes du Nord au Sud :

  • Valle del Elqui

  • Valle de Limari

  • Valle de l'Aconcagua

  • Valle de Casablanca (3600 ha)

  • Valle del Maipo

  • Valle de Cachapoal

  • Valle de Colchaga

  • Valle de Curico

  • Valle de Maule

  • Valle del Bio-Bio

Climat

Le Chili est un véritable paradis pour produire du raisin de cuve : sec, il ne pleut pas pendant 8 mois d’octobre à mai ! Les raisins sont sains mais la production viticole chilienne ne peut se passer d’irrigation. Amplitude thermique journalière de l’ordre de 20°C : l’air frais descendant de la cordillère des Andes permet de rafraîchir les nuits à 12°C pour une meilleure conservation de l’acidité et une intense production de polyphénols. Etrangement les variations climatiques sont plus marquées entre l’Est et l’Ouest qu’entre le Nord et le Sud et ce à cause des Andes et de la présence de la cordillère côtière qui exerce sur les températures et les précipitations de chaque région une influence décisive. La hauteur de la cordillère côtière qui détermine l’intensité des entrées maritimes fraîches du courant de Humboldt influence également beaucoup le climat.

Cépages et conduite du vignoble

Ces dernières décennies, l’encépagement a été profondément remodelé et a été marqué entre 1985 et 1994 par un fort arrachage de Pais et de Sémillon et entre 1996 et 2006 par des plantations de Chardonnay, de Cabernet Sauvignon, de Merlot, de Carménère, de Pinot Noir et de Syrah. Aujourd’hui 77% du vignoble est irrigué et conduit en espalier (68%), les modes de conduite plus traditionnels (gobelet, pergola) et non mécanisables perdant progressivement du terrain.

Les vignobles visités en bref

  • Maipo : il s’agit de la plus célèbre vallée viticole du Chili. L’irrigation est assurée par le Maipo qui dévale des Andes en arrosant les vignobles de ses rives. Les contrastes sont immenses entre les zones. Dans la partie nord-est, les vignobles sont presque envahis par le développement des banlieues de Santiago. Ici aussi, plus de la moitié du vignoble est planté en Cabernet Sauvignon
  • Casablanca : une jeune région viticole « à la mode » et au climat frais puisque la température ne dépasse pas les 20°C pendant la période végétative de la vigne. Elle incarne à elle toute seule la face moderne du vin chilien. La culture de la vigne y est particulièrement difficile puisque malgré d’importantes précipitations hivernales, l’eau vient à manquer en été car la vallée ne bénéficie pas de la fonte des neiges des Andes. C’est ici que sont produits les meilleurs Sauvignon blanc, certains Chardonnay sans oublier et de plus en plus, certains des meilleurs Pinot Noir
  • Colchagua : au climat chaud et aux sols fertiles, les vins rouges sont le point fort de cette vallée où le Cabernet Sauvignon représente ici plus de 10 000 hectares. Siège d’une véritable révolution au Chili, les producteurs de cette région ont prouvé que malgré les sols fertiles, en rajeunissant leur structure de production et par de nombreux efforts, ils étaient capables de produire autre chose que des vins de masse médiocres
  • Curico : alors qu’en descendant vers le Sud on pourrait s’attendre à voir les températures diminuer, il n’en est rien. La cordillère côtière plus haute, bloque l’influence des vents froids de l’océan. On y trouve les plus grandes plantations de Sauvignon blanc (3773 ha) mais la qualité des raisins est loin derrière celle de la vallée de Casablanca

Les structures visitées

  • Haras de Pirque
  • Almaviva
  • Santa Rita
  • Perez Cruz
  • Concha Y Toro
  • Matetic
  • Veramonte
  • Conosur
  • Montes
  • Los Robles
  • San Pedro
  • Valdivieso

haut de la page

En savoir plus sur le vignoble du Chili

Pour en savoir plus sur ce voyage d'étude, vous pouvez consulter

 
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn - Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com
 
creation site internet Saint Brieuc
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn
Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com