Les voyages d'étude

L'Espagne viticole

drapeau espagneRenouvellement des installations avec l’appui des investisseurs privés et des aides européennes, libéralisation de l’encépagement, modernisation du style des vins, packaging sobre et attractif, excellent rapport qualité/prix et dynamique commerciale sont les atouts de la nouvelle Espagne, fer de lance du renouveau de la viticulture de l’ancien continent….

La vigne est présente en Espagne depuis le IXe siècle avant Jésus-Christ. Sous l’influence ottomane, entre le 8ème et 15ème siècle, le développement de la viticulture va rester très limité. Le dernier quart du 19ème siècle est particulièrement dynamique : des caves comme Vega Sicilia voient le jour, la méthode champenoise est expérimentée sur des cépages blancs du Penedès pour donner naissance au cava. L’Espagne va ensuite profiter de l’arrivée tardive du phylloxéra pour fournir en vin une bonne partie de l’Europe et bénéficier des solutions techniques développées dans les autres pays. En 1926, un Consejo Regulador est créé dans La Rioja : c’est le début du système d’appellation d’Origine ou Denominación de Origen (DO) qui sera ensuite étendu à de nombreuses régions viticoles espagnoles.

Les principales régions productrices (chiffres 2008):

  • l’Andalousie (31 000 ha) : ce vignoble est implanté sur des sols qui possèdent une bonne capacité de rétention en eau, condition indispensable sous le climat andalou où une grande partie de la période végétative de la vigne se déroule pendant la saison aride. Les cépages résistants à la sécheresse sont le Palomino Fino B ou Listan, le Pedro Ximenez B, le Moscatel B ou le Zalema
    B. Les vins les plus connus sont ceux de Xérès
  • l’Aragon (46 000 ha) : région de tradition viticole, l’Aragon a gagné récemment ses lettres de noblesse grâce aux efforts consentis par certains producteurs locaux. Cariñena, Campo de Borja, Somontano et Catalayud, sont les 4 dénominations de cette région. Il s’agit aussi d’une grande région productric de vins de base pour le cava
  • Catalogne (61 000 ha) : cette région doit sa variété à son relief très contrasté et à ses nombreux microclimats. Outre le cava, ce vignoble produit des vins blancs
    secs et des rouges concentrés. Les DO les plus renommées sont Monstant, Priorat et Pénédes
  • Galice (26 000 ha) : il s’agit de l’une des régions espagnoles les plus en vogue sur la scène internationale. Grâce à son climat océanique, la région produit des vins blancs secs, frais et aromatiques, à base du cépage Albariño. La DO la plus réputée est Rias Baixas
  • la Navarre (27 000 ha) et la Rioja (49 000 ha) : les deux régions soeurs du Nord de l’Espagne. La Rioja est sans doute la région la plus réputée d’Espagne pour les vins rouges depuis le milieu du XIXe siècle. Parmi les appellations d’origine, elle est la seule, avec le Priorat,à jouir de la distinction D.O.C. (C comme "calificada»). Les cépages rois sont le Tempranillo et le Garnacha. La Navarre, autrefois connue pour ses rosados à base de Garnacha, a accompli de nombreux progrès depuis ces dix dernières années. Elle se spécialise vers la production de vins à base de Cabernet Sauvignon et de Merlot
  • Castilla y Léon (68 000 ha) : inclue les deux régions voisines géographiquement de Ribera del Duero (21 000 ha) et de Rueda (12 000 ha) aux orientations de production très différentes. Alors que Ribera del Duero élabore des vins rouges d’une très grande qualité dont les ambassadeurs les plus connus sont Vega Sicilia ou Dominio de Pingus, la DO Rueda s’est spécialisée dans la production de vins blancs, frais et aromatiques à base du cépage Verdejo
  • Castilla La Mancha (580 000 ha) : dans cette région siège du plus grand vignoble au monde, les vignes s’étendent à perte de vue et côtoient les moulins à vent. La région fournissait traditionnellement à l’Espagne ses vins de table bon marché et ceux destinés à la distillation et à la fabrication de moûts concentrés. La Mancha a récemment amélioré la qualité de ses vins

Encépagement de l'Espagne : En 2007, les deux cépages les plus plantés étaient l’Airen B avec 291 000 ha et le Tempranillo N avec 212 000 ha. A ce titre, l’Airen est juste après la Sultanine le deuxième cépage le plus planté au monde ! Variété très productive, adaptée à la sécheresse, L’Airen peut produire des grappes de plus de 7 kg ! Il donne des vins blancs neutres et est surtout représenté dans le vignoble de Castilla La Mancha. Le Tempranillo est planté dans la majorité des régions viticoles mais y est connu sous des noms d’usage différents comme le Tinto Fino, le Tinto de Toro ou le Tinto del Païs. Par ordre d’importance décroissant, le reste de l’encépagement du vignoble espagnol se compose de Bobal N (87 000 ha), de Grenache N (77 000 ha), de Monastrell N ou Mourvèdre N ou Monastrell (65 000 ha), de Macabeu B (35 000 ha) et de Pardina B (32 000 ha).

Les structures visitées :

  • Groupe Codorniu
  • Miguel Torres
  • Cellar de Capçanes
  • Alvaro Palacios
  • Hacienda Iber
  • Grandes Vinos y Viñedos
  • Bodega Caré
  • Cooperativa Borsao
  • Finca Albret (Principe de Viana)
  • Marqués de Riscal
  • Vega Sicilia
  • Agricola Castellana
  • Bodega Pradorey
  • ICEX et OEMV
  • Alcomasa
  • IVICAM
  • Mostos Internacionales
  • Bouchonnerie Gruart La Mancha
  • Cooperativa San Antonio ABAD

haut de la page

En savoir plus sur l'Espagne viticole
 
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn - Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com
 
creation site internet Saint Brieuc
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn
Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com