Les fiches pratiques

L'Effeuillage de la vigne

L’effeuillage consiste à enlever l’intégralité ou une partie des feuilles de la zone fructifère. Utilisé à l’origine juste avant la récolte pour améliorer le rendement des vendangeurs, l’effeuillage permet d’influer directement sur la qualité du produit final.

Pourquoi réaliser un effeuillage de la vigne ?

Un effeuillage permet :

  • d’améliorer l’état sanitaire de la vendange, en favorisant l’aération des grappes et la pénétration des produits phytosanitaires
  • d’améliorer la synthèse des polyphénols (tannins, anthocyanes) sur les raisins rouges et la stabilité du potentiel polyphénolique au cours du vieillissement des vins rouges
  • d’augmenter les notes fruitées et de diminuer les arômes végétaux (pyrazine)

haut de la page

Quand réaliser un effeuillage de la vigne ?

L’effeuillage doit être raisonné en fonction du résultat que l’on souhaite obtenir : limitation du botrytis, gain en polyphénols, qualité des vins. L'IFV Sud-Ouest a testé sur plusieurs années différentes stratégies d'effeuillage réalisées à la floraison, à la nouaison, à la fermeture de la grappe et à la véraison. Le tableau ci-dessous synthétise les principaux résultats obtenus. L’impact le plus bénéfique est observé lorsque l’effeuillage est réalisé à la nouaison.

+ impact positif
- impact négatif

effeuillage précoce (nouaison)

effeuillage tardif (véraison)

1 face
2 faces
1 face
2 faces
Limitation Botrytis
+++
+++
+
++
Echaudage
-
-
--
Diminution du TAP
-
--
Gain en polyphénols
++
+++
+
+
Stabilité du potentiel polyphénolique
++
++
Qualité des vins
++
+
+
+

 

haut de la page

Comment réaliser un effeuillage de la vigne ?

Afin de limiter les risques d’échaudage et de perte de potentiel photosynthétique, il est préférable de réaliser un effeuillage sur une seule face, côté soleil levant ou côté nord, d'autant plus si la suppression des feuilles est effectuée à la fermeture de la grappe. L’effeuillage peut être réalisé de manière manuelle ou mécanique.

 

haut de la page

Quel est le coût de l'effeuillage ?

L'effeuillage mécanique s'est fortement développé pour des raisons économiques. En effet, l’effeuillage manuel est intéressant pour la douceur et la maîtrise de la quantité de feuilles enlevées. En revanche, il représente un temps de travail conséquent, de 20 à 30 heures par hectare selon les enquêtes au vignoble (soit 300 à 450 €). Une fois mécanisée cette opération ne demande plus qu’une heure et demie à deux heures par hectare en vignes larges, soit au maximum 70 € de main d’œuvre et traction. L’amortissement d’une machine coûtant jusqu’à 20000 € sur 7 ans et 30 hectares représente 100 € par hectare et par an. Le coût total de l’effeuillage mécanique ne dépasse donc pas 200 € par hectare et par an. L’utilisation en CUMA permet de faire baisser nettement le coût de l’amortissement. Les coûts pratiqués en CUMA fluctuent ainsi de 30 à 50 € par hectare effeuillé avec la machine (hors traction et main d’œuvre).

 

haut de la page

Quels sont les différentes techniques d'effeuillage ?

Il existe plusieurs manières d’éliminer les feuilles avec une machine.

Les machines pneumatiques déchiquettent les limbes des feuilles grâce à un flux d’air projeté à haute vitesse. L’air est compressé en utilisant l’énergie de la prise de force du tracteur. La hauteur d’effeuillage est ajustable par la position du cache ajouré devant les buses rotatives qui expulsent l’air. La pression d’air est réglable pour jouer sur l’intensité d’effeuillage. Ces machines donnent des résultats très homogènes en termes de qualité d’effeuillage et de respect des grappes.

 

 

L’effeuillage thermique est une technique sans contact: un radiant alimenté au gaz propane provoque un choc thermique dans les cellules végétales des feuilles ciblées, provoquant leur dessèchement en quelques jours. Le résultat est donc progressif, pas immédiat. La vitesse d’avancement est un facteur d’accentuation ou de diminution de l’intensité de chaleur reçue, et donc de l’intensité d’effeuillage.

 

 

L’effeuillage par aspiration et barre de coupe implique la présence sur la machine d’une turbine qui est là soit pour créer directement une dépression qui amène les feuilles vers la barre de coupe, soit pour la créer indirectement (flux d’air à haute vitesse sur une plaque qui crée un effet venturi). L’aspiration directe est très efficace mais implique que les feuilles passent par les pales de la turbine, avec un encrassement progressif, alors que l’aspiration indirecte permet d’éviter ce phénomène.

 

 

Les machines à pales-couteaux sont parmi les plus simples: l’aspiration et la coupe sont réalisées par le même organe, protégé par une grille qui se positionne contre la végétation. L’inclinaison de cette grille et la vitesse de rotation, donnée par le débit hydraulique sont les principaux réglages.

 

 

 

 

La technique qui semble s’imposer chez un grand nombre de constructeurs dernièrement est celle des «rouleaux happeurs». Ceux-ci, réalisés dans une matière permettant une bonne préhension des feuilles, sont complétés d’un ventilateur à l’arrière pour créer une faible dépression, et parfois d’une barre de coupe pour finaliser l’effeuillage.

 

 

 

 

 

Pour ces différentes machines, l’enjeu est de pouvoir s’approcher suffisamment des grappes sans les abîmer. Les constructeurs ont donc équipé certaines des machines de capteurs de suivi de végétation qui interagissent avec le matelas végétatif pour ajuster la position de la tête d’effeuillage. De telles différences de conception ont un impact marqué en terme de consommation d’énergie au vignoble, cf. fiche pratique consommation de carburant.

 

 

haut de la page

Effeuillage et arômes des vins ?

effeuillage-nouaisonL'impact majeur de l'effeuillage porte sur la molécule responsable de l'arôme de poivron vert dans les vins, l'IBMP. Cette molécule se retrouve fortement dans les raisins de Fer Servadou et les Cabernet. Elle est sensible à la chaleur et à la lumière. L'effeuillage favorise ainsi sa dégradation, et permet une baisse des notes végétales au profit des notes fruitées dont l'arôme de cassis. L'effeuillage semble avoir un impact également sur les thiols variétaux (3MH et A3MH), molécules à l'origine des arômes de buis et de fruits tropicaux dans les vins de Colombard. Sur certains millésimes, suite à un effeuillage, une augmentation de la teneur en 3MH et une baisse de l'A3MH ont été observées.Il faut tout de même moduler ces derniers résultats en fonction des millésimes.

 

haut de la page

Quels sont les effets négatifs de l'effeuillage ?

Lorsqu’il est réalisé de manière judicieuse, l’effeuillage n’a pas d’effets négatifs et n’a aucun impact sur :

  • le rendement final
  • le risque d’échaudage, quand il est réalisé sur une seule face (est ou nord). Cependant, il existe des risques de brûlures si la face effeuillée est exposée plein soleil l'après-midi, et si l'effeuillage est réalisé à la fermeture de la grappe ou à la véraison juste avant de grosses chaleurs
  • le potentiel photosynthétique et le taux de sucre lorsqu'il est réalisé sur une seule face. Sur deux faces on peut observer une légère perte du degré potentiel

haut de la page

retour à la liste

En savoir plus sur l'effeuillage de la vigne
Pour en savoir plus sur l'effeuillage de la vigne
 
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn - Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com
 
creation site internet Saint Brieuc
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn
Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com