Les fiches pratiques

Les carences en azote (N)

Les carences en azote sont assez rares chez la vigne dont les besoins sont modérés.

Quel est le rôle de l'azote ?

Il s'agit d'un constituant essentiel de la matière végétale puisqu'il entre dans la composition des acides aminés, de l'ADN et d'autres substances indispensables à la croissance et au développement de la vigne (chlorophylle, hormones...). Chez toutes les plantes cultivées, il existe une relation directe entre la disponibilité en azote du sol ou du milieu de culture, la croissance du végétal et le rendement.

haut de la page

Quels sont les symptômes d'une carence azotée ?

Les symptômes d'une carence en azote sont souvent difficiles à identifier car ils ne sont pas localisés et concernent, en général, une parcelle entière.

  • sur souche on peut observer une réduction de la vigueur
  • les sarments et les entre-noeuds sont anormalement courts
  • les jeunes feuilles restent petites et pâlissent. A partir du début véraison, les pétioles, les nervures et les rafles prennent une teinte rougeâtre. Les feuilles chutent précocément.
  • sur raisin, la maturation est faible et étagée et le nombre de pépins dans les baies peut être réduit
  • la baisse de la teneur en azote dans les moûts peut engendrer des difficultés de fermentation

haut de la page

Et les conséquences d'un excès d'azote ?

Les effets d'un excès d'azote sont ceux d'un excès de vigueur à savoir :

  • un retard de l'arrêt de croissance et de la maturité
  • une sensibilité plus élevée au Mildiou, et à la pourriture grise
  • une dévitation du métabolisme des sucres vers la production de protéines au détriment des polyphénols, ce qui entraîne une diminution de la couleur et de la structure des vins
  • l'augmentation de la teneur des vins en composés azotés toxiques pour la santé humaine (amines biogènes...)
  • l'altération des qualités organoleptiques des vins par augmentation de la vigueur et dilution des produits de la photosynthèse
  • l'augmentation des phénomènes de coulure sur certains cépages sensibles comme le Merlot

haut de la page

Quels sont les types de sols les plus touchés ?

Tous les types de sols sont susceptibles d'entraîner des carences mais les sols légers et squelettiques sont les plus propices : par exemple les sols sableux avec moins de 1% de matière organique. Sur sols acides (pH<5), la faible disponibilité du molybdène (qui est un élément constitutif de la nitrate réductase) peut perturber l'assimilation de l'azote.

haut de la page

Quels sont les facteurs favorisant l'apparition de carence azotée ?

  • l'absence de fertilisation azotée
  • un faible taux de matière organique
  • une faible minéralisation du au tassement du sol, à une température trop faible ou à un excès d'eau
  • une concurrence trop forte avec un enherbement

haut de la page

Quels sont les teneurs dans les limbes et dans les pétioles ?

Le diagnostic foliaire est un bon critère afin d'évaluer le niveau de nutrition de la vigne.

Le tableau suivant résume les teneurs en azote total à la floraison.

% Azote Total
Carence
Moyen
Excès
Limbes < 2 2 à 2,3 > 2,5
Pétioles < 1,7 1,7 à 3 > 3

 

haut de la page

Comment agir en cas de carence ?

S'il s'agit d'une carence persistante, un apport d'azote au sol, avant floraison, à la dose de 30 unités, constitue un traitement efficace. Lors d'un carence plus ponctuelle, dans le cas d'une vigne enherbée par exemple, le recours à des pulvérisations foliaires d'azote (10-20 unités) sous la forme d'urée ou de nitrate de potassium peut être envisagée afin d'augmenter la teneur en azote assimilable des moûts. La mise en oeuvre d'engrais verts est en plein développement en viticulture et permet d'améliorer le taux de matière organique des sols.

haut de la page

 
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn - Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com
 
creation site internet Saint Brieuc
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn
Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com