Les compte-rendus de recherche

Court-noué de la vigne : Porte-greffe Némadex AB – Essai en sol contaminé

Au terme d’un travail de plus de 20 ans, l’INRA de Montpellier a sélectionné un nouveau porte-greffe présentant une résistance élevée au nématode Xiphinema index, vecteur du GFLV : le Némadex Alain Bouquet. Il est issu d’un croisement entre un hybride F1 Vitis vinifera x Muscadinia rotundifolia (VMH 11-6-76) et le 140 Ru. Les premiers résultats des expérimentations mises en place en 1999 semblaient montrer que ce porte-greffe représentait une alternative génétique crédible à l’emploi des nématicides. L’objectif de l’étude a été de le tester dans des situations de sols fortement contaminés. Dans ce contexte, la tolérance du porte-greffe Némadex AB au court-noué est mise à mal. Le retard dans le recontamination des ceps ne semblent pas excéder les 2 ans. De plus, le Némadex AB s’adapte mal à des sols calcaires et la vigueur conférée est alors faible. Il reste néanmoins une alternative dans des sols avec une pression court-noué moindre et où l’IPC est faible.

Auteur : Viginie Viguès
année de publication : 2013

Télécharger le compte-rendu au format PDF :

 

retour à la liste

 
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn - Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com
 
creation site internet Saint Brieuc
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn
Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com