Nos axes de recherche

conception de systÈmes Économes en intrants

Une politique ambitieuse de réduction de l'usage des produits phytosanitaires a été mise en en oeuvre depuis 6 ans. Le plan Ecophyto version 2 à échéance 2025 vise ainsi à diminuer de moitié l'usage des pesticides et à supprimer progressivement l'utilisation des molécules présentant les risques les plus forts. Le pôle Sud-Ouest de l'IFV développe plusieurs programmes expérimentaux en lien avec cette thématique.

EXPE coVITI Sud-ouest

ExpecophytoDepuis 2013, l’Institut Français de la Vigne et du Vin, pôle Sud-ouest, la CRAMP et les Chambres d’agriculture du Gers et du Tarn ont mis en place en Midi-Pyrénées trois systèmes de production innovants ayant pour but d’abaisser au maximum le niveau des intrants phytosanitaires. Le projet EXPEcoVITI Sud-ouest s’intègre dans un large réseau national d’expérimentation visant à mettre en oeuvre au vignoble des prototypes dits de rupture et à en évaluer les performances agronomiques, économiques et environnementales. Les systèmes innovants mis en place prennent en compte ces particularités qui impliquent nécessairement des raisonnements et des contraintes différenciés en termes de rendement, de qualité du raisin et de qualité sanitaire. Les trois systèmes de rupture imaginés ont pris place depuis 2013 sur 1 hectare des sites expérimentaux du Château de Mons dans le Gers ( IGP Blanc Côtes de Gascogne) et du Domaine Expérimental Viticole Tarnais (IGP et AOP Rouge Gaillac). Sur chacun d’eux, l’objectif affiché est d’associer une réduction des intrants phytosanitaires maximale, à des niveaux acceptables de rentabilité économique et de qualité des produits finis pour les deux types de production. La limitation maximale des intrants passe en premier lieu par la mise en place de règles de décision poussées à l’extrême, mais réfléchies en fonction du type de production. Les prototypes élaborés sont des prototypes « zéro herbicide » qui intègrent des règles de décision et des techniques issues d'autres programmes en cours (exemple des engrais verts). En deuxième lieu, l’originalité des prototypes repose sur une mécanisation maximale de l’entretien des systèmes de conduite grâce à l’utilisation des dernières nouveautés issues des agro-équipements viticoles.

Personnes à contacter :
Audrey Petit
Laure Gontier

Christophe Gaviglio

Preamisse : protection des arbres et de la vigne par micro-injection sécurisée                 

Preamisse consiste à développer une solution de traitement des arbres et de la vigne par micro-injection. Ce projet est multifilières et concerne des problématiques phytosanitaires majeures, aussi bien en zones agricoles (vigne et pommier) qu’en zones non agricoles. Pour ce faire, deux objectifs ont été déterminés : la conception d’une machine de micro-injection pratique et sécurisée, le développement de produits phytosanitaires adaptés à la machine. Le traitement par Micro Injection sera sans impact sur la plante, l’environnement et le consommateur. Ce projet porté par Lauragri Services a comme partenaires le CETEV, les sociétés PREMETEC et JADE, le CTIFL, l’INRA de TOULOUSE (ECOLAB) et l’IFV Sud ouest.

Personne à contacter :
Audrey Petit

Evaluation et application du modèle « Potentiel système » de prévision des maladies cryptogamiques

mildiou-crosseLes modèles de prévision cryptogamique utilisés à l’IFV sont les modèles « Potentiels Systèmes » adaptés au mildiou, au Black Rot et à l’oïdium. Ils fournissent des données qualitatives et quantitatives sur l’évolution de la pression épidémiologique et des contaminations au cours de la campagne. Ces données permettent d’optimiser le nombre et le positionnement des traitements phytosanitaires. Le modèle Potentiel Système Mildiou de la SESMA est étudié à l'IFV Sud-Ouest depuis 1996. Encore au stade expérimental pour le Black Rot et l’oïdum, le modèle est validé sur mildiou depuis deux ans. De plus, depuis 1998, les informations issues du modèle Potentiel Système Mildiou sont exploitées en cours de saison dans les différents groupes de lutte raisonnée mis en place sur l’ensemble des vignobles du Sud-Ouest. Son efficacité et son adaptation géographique à l’ensemble des vignobles du Sud-Ouest, sont évaluées annuellement à travers la comparaison des données issues de la modélisation aux réalités de terrain (réseau régional de parcelles non traitées). Après de nombreuses années d’étude et d’adaptation, le degré de confiance accordé aux différentes versions du modèle n’a cessé de croître, et permet de fournir une information pertinente dans le raisonnement de la lutte contre le mildiou.

Personne à contacter :
Audrey Petit

haut de page

 
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn - Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com
 
creation site internet Saint Brieuc
 
V’Innopôle - BP 22 Brame-Aïgues - 81310 Lisle sur Tarn
Tél : 05.63.33.62.62 - fax : 05.63.33.62.60 - liliane.fonvieille@vignevin.com